Ernst Zurcher.jpg

Ernst ZÜRCHER, Parrain du Forum

Ingénieur forestier reconnu mondialement, docteur en sciences naturelles, professeur émérite et chercheur en sciences du bois à la Haute École spécialisée bernoise, jusqu’à récemment chargé de cours à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), à l'École polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ) et à l’université de Lausanne. Il étudie plus particulièrement les structures temporelles des arbres (la chronobiologie). Il est l'auteur de nombreux articles scientifiques et du livre grand public « Les Arbres entre visible et invisible » chez Acte Sud et de plusieurs autres ouvrages : « Planter un Arbre et créer une forêt », « A l’écoute de la Forêt ». Il est également au centre ou à l’origine de plusieurs documentaires et films.

Virginie DAKUYO.JPG

Dr Virginie DAKUYO, Marraine du Forum

Fille du Dr Zéphyrin DAKUYO qui est un des pionniers dans le développement de la médecine traditionnelle africaine. Porteur du projet 1000 hommes, 1000 ha de forêts, son papa veut pérenniser et développer la production de plantes utilisées en médecine traditionnelle. Elle poursuit l’œuvre de son papa dans ce projet et à la direction des laboratoires Phytofla implantés à Banfora (Burkina Faso) qui produisent de nombreux médicaments issus de la tradition et des plantes africaines.

Genevieve Michon.jpg

Geneviève MICHON

Ethnobotaniste et directrice de recherche à l'Institut de Recherche pour le Développement, Geneviève Michon est spécialiste des relations entre sociétés et forêts. Au cours de ses séjours à l'étranger, elle s'est plus particulièrement intéressée à la façon dont les agriculteurs du monde conçoivent et matérialisent leur rapport aux forêts, et aux conflits qui opposent agriculteurs et administrateurs des forêts. Auteur de « Agriculteurs à l'ombre des forêts du monde » Agroforesteries vernaculaires, Edition Acte Sud. Coédition IRD.

Zoubida Charrouf.png

Pr Zoubida CHARROUF

Professeur de chimie à la Faculté des sciences, Université Mohammed V, Maroc. Première femme marocaine diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Lille (ENSCL). Son projet le plus impactant porte sur la préservation de l’Arganier. Son idée : transformer le problème environnemental en une opportunité économique et, en même temps, préserver la forêt d’Arganier.

Thomas Brail.jpg

Thomas BRAIL, Association GNSA

« Le Groupe National de Surveillance des Arbres »" est une association loi 1901, issue d’un collectif d’initiative citoyenne œuvrant activement pour le développement durable et l’éducation à l’environnement.

Les arbres sont un « bien commun » parce qu’ils participent, en tant qu’êtres vivants, au maintien de notre cadre de vie en bon état et à la résilience de nos territoires vis-à-vis des conséquences dues au réchauffement global et à l’érosion de la biodiversité.

Emilie Dupuy.jpg

Emilie DUPUY

Ingénieur forestier avec une spécialisation « gestion des milieux naturels », elle travaille depuis une dizaine d’années dans le réseau des Conservatoires d’Espaces Naturels. Responsable du pôle territorial Cantal du CEN Auvergne et coordonne « tout naturellement » le programme SYLVAE. Elle travaille aussi à la préservation des tourbières et zones humides.

olivier papin2.png

Olivier PAPIN

Ingénieur Énergie & Environnement depuis une vingtaine d'années, Olivier accompagne les entreprises et les territoires dans leur transition écologique.

Depuis le début des années 2010, Olivier travaille avec un paysagiste, Alexandre Colin, sur l’arbre en ville au service des écosystèmes urbains.

pour contribuer à réconcilier activités humaines et préservations des forêts.

Alain Canet.png

Alain CANET

Agronome et agroforestier, il est directeur de l'association « Arbre et Paysage 32 », structure de conseil et d’ingénierie dédiée essentiellement à l’arbre, à la haie champêtre, et à l’agroforesterie. L’association se consacre à promouvoir la place de l’arbre « non forestier » auprès de tous, et en partenariat avec les acteurs des territoires, les socio-professionnels de l’agriculture, les enseignants et les chercheurs.

Marc Andre Selosse.jpg

Marc André SELOSSE

Biologiste français spécialisé en botanique et mycologie. Il a travaillé sur la symbiose dans les domaines de l’évolution et de l’écologie. Il dirige aussi des équipes de recherche au Brésil, en Pologne et en Chine. Il est éditeur des revues scientifiques internationales New Phytologist, Symbiosis, Ecology Letters et Botany Letters, ainsi que de la revue de vulgarisation « Espèces ». Membre du Conseil scientifique de Tela Botanica et administrateur de l’Association Française d'Agroforesterie. Il est membre de l’Académie d’Agriculture de France.

Georeges Feterman.jpg

Georges FETERMAN

Professeur agrégé de sciences naturelles, auteur et conférencier, il anime des sorties naturalistes. Il est président de l'association « ARBRES »" qui vise à protéger les arbres les plus remarquables du patrimoine français.

Paco Calvo.jpg

Paco CALVO

Professeur de philosophie des sciences, Laboratoire d’intelligence minimale, université de Murcia, spécialiste de philosophie cognitive, auteur de nombreuses publications sur la neurobiologie végétale et la psychologie écologique.

Marc Olivier.jpg

Dr Marc OLIVIER

Docteur ès Sciences en Biologie – Santé (Université de Montpellier), il travaille comme ethnobotaniste en Afrique de l’Ouest depuis 1997, principalement au Burkina Faso, pour mener de nombreuses activités liées aux plantes africaines et à la Tradition : Études fondamentales sur le terrain, mise en place de filières de valorisation des plantes pour la cosmétique, la parapharmacie, mais aussi dans le domaine de la médecine et pharmacopée traditionnelles, des teintures végétales. Toutes ces filières pouvant devenir des sources de revenus et participer à la protection de la biodiversité remarquable du Burkina Faso.

Jean Kone.png

Dr Jean KONE

Pharmacien de formation « classique ». En parallèle de la gestion d’une pharmacie moderne, il a mis en place une structure appelée « Kunawolo » pour développer des médicaments à partir de recettes et plantes médicinales locales : il cultive ses propres plantes médicinales ou les récolte sur un site préservé en bord du fleuve Volta, sur le site de Banfoulagoué dans l’ouest du Burkina Faso. Il est en relation étroite avec des universitaires, à la fois dans son pays, mais aussi en Belgique.

Patrice Zerbo.jpg

Pr Patrice ZERBO

Titulaire d’un Doctorat unique en Sciences biologiques appliquées option, Biologie et Écologie Végétales de l’Université de Ouagadougou au Burkina Faso. Maître de conférences, enseignant-chercheur (Universités du CAMES, Université Joseph KI-ZERBO, Université Aube Nouvelle, Ouagadougou. Ethnobotanique et ethnopharmacologie, biologie et écologie végétales, gestion traditionnelle de la biodiversité végétale et valorisation des connaissances traditionnelles liées aux plantes. Président de l’Association pour le Développement et l’Intégration Sociale en Afrique (ADISA). Il est Chevalier de l’Ordre National.

Lassina Sanou.jpg

Dr Lassina SANOU

Forestier, botaniste au Centre National des Semences Forestières du Burkina Faso.

Titulaire d’un PhD en Ecologie et gestion sur les sanctuaires boisés de savanes de Bondoukuy (pays Bwa, Burkina Faso) : biodiversité végétale et capacité de régénération.

Irenee Domboue.png

Irénée DOMBOUE

Professeur d’économie et gestion à Montpellier, mais aussi conteur, Irénée offre depuis plusieurs années au public français des bouts de culture Africaine, des contes de son terroir Burkinabé, niché aux confins du pays Bobo, là-bas dans la savane Africaine et aussi autour de la Forêt d’Afrique de l’Ouest.

Herve Coves.jpg

Hervé COVES

Ingénieur agronome, frère Franciscain, et grand supporter de la permaculture se passionne pour les êtres vivants, bactéries, plantes, champignons et animaux ainsi que les relations qui les unissent. À la tête d’un service de recherches pour la Chambre d’agriculture de la Corrèze, il dirige notamment la truffière expérimentale de Chartrier-Ferrière.

 Sa maxime : « la Vie est belle ».

Claude Lefebvre.jpg

Claude LEFEBVRE

Enseignant à l’Ecole Lyonnaise de Plantes Médicinales, chercheur, conférencier depuis plus de vingt ans.

Diplômé en physique et mathématiques.

Auteur du livre « Le Livre des plantes, initiation à la sagesse végétale ».

Initiateur du Forum et cofondateur de l’Association ASET.

Eric Fabre.jpg

Eric FABRE

Journaliste de formation. Licencié es lettres et titulaire d’une maîtrise d'histoire, il est diplômé du CESA HEC. Il a été conseiller régional du Limousin et a par ailleurs créé plusieurs associations à caractère culturel (Eymoutiers-Culture-et-Mécénat, Les Amis du Théâtre de la Passerelle, Compagnie Corde Verte), avant de fonder en février 2019 avec Francis Hallé l’Association Francis Hallé pour la forêt primaire.

Jacques Barou.jpg

Jacques BAROU

Docteur en anthropologie, diplômé en urbanisme et aménagement, maîtrise en sociologie et en philosophie. Directeur de recherches émérite au CNRS, Enseignant à l’Institut d’études politiques de Grenoble, à l’université de Lyon II, formateur sur les questions d’interculturalité.

Vice-président de l'association Tétraktys où il intervient sur le Sénégal, le Mali, et la Palestine en apportant des diagnostics culturels.

Raphael Trouiller 2.jpg

Raphaël TROUILLER

Ingénieur-Maître en « Loisirs, environnement, tourisme et sports de nature » et Directeur de Tétraktys.

Depuis près de 30 ans, l'ONG grenobloise mène des actions dans les espaces naturels d'Afrique, d'Asie et d'Amérique du Sud pour appuyer les populations locales dans leurs efforts de développement local et de protection de l'environnement.

Loukmane SAWADOGO1.jpg

Loukmane SAWADOGO

Diplomé de l'école des Eaux et Forêts du Burkina Faso, il poursuit l’œuvre de son père Yacouba SAWADOGO : l'homme qui repousse le désert. Trop âgé pour voyager, Yacouba continue de conseiller son fils et les jeunes générations à travers des activités pédagogiques en milieu scolaire et associatif.

coeur des forets.png

"Au cœur des forêts"

Six étudiantes en master de développement local et agricole à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne avec un projet d'exposition qui vise à mettre en lumière les alternatives durables de gestion des forêts et à sensibiliser un large public à la protection et à la préservation de ces espaces.
En partant à la rencontre de groupements forestiers, tiers-lieux, associations, réserves naturelles, écologues, politiques, elles vont réaliser des captures sonores et photographiques des forêts et restituer les différents visions que portent ces acteur.ices varié.es
.